Le horse-ball, un sport encore trop peu connu

9 février 2015

Aujourd’hui, le horse-ball reste un sport encore méconnu d’un grand nombre de personnes. Mais alors pourquoi un sport comme celui ci, ayant un réel potentiel pour attirer du public n’est que très peu médiatisé ?
Dernièrement, aux Jeux Équestres Mondiaux, les nombreux messages, commentaires et coups de gueule des internautes ont révélé une fois de plus un gros manque de médiatisation de la part de tous les médias, même équestres !

Un manque de médiatisation évident :

Le horse-ball est un jeune sport, c’est pourquoi les médias équestres s’intéressent encore trop peu à ce sport. Selon moi, aucun journaliste ’’spécialiste’’ du horse-ball n’est présent dans les rédactions des médias équestres. Ces médias publient généralement pour le horse-ball, seulement les communiqués de presse de la FFE. Des communiqués de presse trop complexes pour des personnes découvrant le horse-ball.

De plus, les médias généraux s’intéressent beaucoup aux sports populaires comme le foot, le basket, le tennis, mais s’intéressent très peu aux sports équestres. Le CSO reste le sport équestre le plus médiatisé, grâce aux prestigieuses compétitions, qui se déroulent parfois en plein Paris ! Il y a aussi de nombreuses personnalités qui pratiquent le saut d’obstacle et qui ont l’occasion de se montrer au Gucci Paris Master par exemple... Pour le horse-ball, rien de tout ça, aucune ’’star’’ à part nos 3 agriculteurs de « l’Amour est dans le Pré », cela reste très limité...

Il y a très peu d’équipes de horse-ball qui sont sponsorisées par des sociétés ne faisant par partie du monde équestre, cela ne facilite donc pas la communication et la publicité autour de notre sport.

Finalement, seuls les sites spécialisés dans le horse-ball s’intéressent en détail à l’actualité de ce sport. Néanmoins, les médias équestres commencent à s’y intéresser un peu. Avec par exemple une série documentaire sur le horse-ball diffusée et réalisée par Equidia.

Des solutions pour aider le horse-ball à se faire connaître :

D’une part, c’est au sein même des centres équestres et des clubs de faire découvrir ce sport à leurs licenciés. Par le biais de séances de découverte, de stages… Néanmoins, ce sport demande une certaine pratique équestre, ce qui peu être une barrière pour certains débutants.

De plus, les médias jouent un rôle essentiel dans les développement d’un sport. C’est donc aux équipes de hauts niveaux (Pro Elite, Pro...) de transmettre leurs actualités aux médias (régionaux, spécialisées, nationaux...) le plus souvent et le mieux possible ! Il serait bon que les médias équestres rentrent en contact avec des spécialistes de ce sport, pour écrire des articles de qualité et donner envie aux personnes de découvrir le horse-ball.

Les médias spécialisées dans le horse-ball devraient certainement proposer des partenariats avec les médias plus généralistes.

D’autre part, améliorer la communication de la FFE sur le horse-ball, les grandes manifestations horseballistiques organisées par la fédération font très rarement l’objet d’articles dans les médias...

Simon DAVID-BOYET

N’hésitez pas à nous faire part de votre point de vue dans les commentaires ci-dessous.

2015-02-09 19:11:07


Partager l'article :